• Recherche avancée

  • Recherche avancée

  • Recherche avancée

Déménager au Maroc

Le départ :

Lorsque l’on vient s’installer au Maroc et que l’on souhaite faire venir ses meubles deux cas de figure se présente, soit vous monter une société ce qui vous permettra d’obtenir assez simplement une carte de résident soit on vous à proposé un travail et dans ce cas il faudra attendre que votre contrat de travail soit validé par le ministère des affaires étrangères.
Les démarches peuvent prendre trois mois même si maintenant elles sont en moyenne plus rapides.
Il faut donc s’y prendre à l’avance car normalement vous ne pouvez déménager vos meubles sans ce fameux contrat de travail validé. Mais sachant que dans la réalité, il est quasiment impossible de se le procurer avant, il vous faudra présenter au moins aux déménageurs votre contrat venant de votre futur employeur, une adresse et dans certain cas un certificat de travail établi par votre futur employeur.
Pour la douane, il est indispensable que vous rédigiez une liste détaillée de tous vos biens et que vous respectiez certaines règles concernant le voyage de certaines choses comme l’alcool et les armes. Vous avez le droit de prendre avec vous ce que l’on appel un fond de cave et qui ne doit pas excéder 15 litres et si vous détenez un permis de port d’arme vous devrez faire une demande aux autorités locale pour avoir le droit de passer la douane.
Si vous possédé des biens comme des œuvres d’art, des meubles, des antiquités ou de l’électroménager datant de moins de 6 mois, ces derniers seront soumis aux frais de douane.
Si ce que vous emmenez n’a pas grande valeur, déclarez vos biens comme meubles usagés et objet décoratifs.

Au niveau bancaire, pour ouvrir un compte standard au Maroc il vous faut votre carte de séjour et il est nécessaire de patienter souvent quelques mois. En revanche, vous pouvez avant votre départ ouvrir un compte bancaire d’étrangers en dirhams convertibles.
Protégeant ses devises le Maroc n’autorise qu’à petit échelle la conversion de dirhams en euros. Mais en tant qu’étranger vous pouvez sans problème importer votre argent d’où le nom du compte convertible. L’Attijariffa Bank possède plusieurs succursales en France et permet se type d’ouverture de compte.

L’installation :

Une fois sur place il est conseillé de s’inscrire sur le registre des français à l’étranger, se qui vous permettra de renouveler vos papiers en cas de perte, de vol ou de péremption. Vous pourrez également bénéficier d’une carte consulaire qui vous donnera accès en France aux magasins qui font la détaxe à l’export.

Pour vos impôts sachez que le Maroc et la France ont des accords pour que vous payiez les impôts marocains sur vos revenus marocains qui sont par ailleurs directement prélevés sur votre salaire, donc pas besoin de s’en soucier.
Vos impôts de l’année passés seront par contre toujours dus à la France et vous devrez vous en acquitter la première année.

Quand vous aurez votre carte de séjour vous pourrez ouvrir un compte bancaire normal mais sachez que pour obtenir une carte internationale, il faudra justifier d’important revenus (entre 25000 et 35000 dhrs net par mois) sans oublier que le plafond des dépenses à l’étranger est relativement bas. Il est donc sage de garder un compte en France malgré tout, les opérations bancaires au Maroc étant en plus assez élevées et les techniques d’informatisations pas encore à la hauteur de l’Europe.